Hydra, la constellation hydre: caractéristiques, étoiles principales, mythologie

- 29 Avr 2019

    Partager cet article :

costellation hydre

La constellation de l’hydre portant également le nom d’hydre femelle est considéré comme la constellation la plus vaste et la plus longue de toutes les constellations avec une étendue supérieure à 3200 degrés carrés.

On l’appelle hydre femelle pour ne pas faire de confusion avec l’hydre mâle.  La constellation hydre s’étend du cancer où on peut voir sa tête à la balance où on peut repérer le corps. Ma constellation hydre est certes de très grande taille, mais elle ne contient que peu d’étoiles brillantes. La constellation hydre comporte aussi de nombreux objets célestes grâce à sa longueur.

Caractéristiques de la constellation

Il est un peu difficile de repérer la constellation hydre car elle ne contient pas beaucoup d’étoiles brillantes. En ce qui concerne la tête de la constellation hydre, elle se trouve à mi-chemin entre l’étoile Procyon située dans la constellation petit chien et l’étoile Regulus de la constellation Lion. Les deux étoiles de la constellation hydre ε Hya et ζ Hya constituent les deux yeux de l’hydre et on remarque que leur niveau de brillance est presque égal.

La visibilité des éléments de la tête de l’hydre dépend des conditions de visibilités. Par exemple lorsque celles-ci sont bonnes, il est facile de voir les étoiles représentant les narines ainsi que l’étoile servant de fermeture à la tête de l’hydre. Suivant l’alignement des étoiles ε Hya et ζ Hya, on peut voir la plus lumineuse étoile de la constellation cancer juste à côté de l’étoile Procyon à une distance de 10°.

De même, au niveau de l’autre alignement allant des yeux de l’hydre vers les narines, on peut apercevoir l’étoile ζ Mon de la constellation licorne puis à 10° l’étoile α Mon de la même constellation suivi de l’étoile Sirus de la constellation Grand chien à une distance de 15°, toujours sur le même alignement. L’étoile Alphard de la constellation Hydre est considérée comme le cœur de celle-ci. Il est situé sur l’alignement de l’étoile Canopus de la constellation Carène et au côté Sud de l’étoile Régulus. L’étoile Alphard est à mi-chemin au niveau de l’alignement de l’étoile Regulus et de l’étoile γ Pyxidis de la constellation boussole.

En ce qui concerne le corps de l’hydre, il s’étend sur la direction des étoiles Procyon et Alphard. Commençant de la tête, deux étoiles de petites taille et espacées se suivent puis le corps se tourne vers la direction d’Alphard, à gauche et continue sur la voie Procyon-Alphard. C’est au niveau de cet axe qu’on trouve les étoiles λ Hya et v Hya. Quant à la queue de l’hydre, elle se trouve aux environs de la constellation corbeau et ne se trouve pas au sein de la figure de la constellation hydre.

Etoiles principales

L’étoile principale de la constellation hydre est l’étoile Alphard qui est la plus brillante et qui se situe au niveau du cou de l’hydre. L’étoile Alphard est une géante de couleur orange se trouvant à une distance de 180 années-lumière.

Sa brillance est supérieure à celle du soleil de 400 fois. On distingue d’autres étoiles dans la constellation hydre comme ε Hydrae qui est une étoile multiple composée d’un couple d’étoile géante jaune et d’étoile blanche situées au centre et espacées de 10,5 ua, d’une autre étoile jaune dont sa révolution est de 900 années, d’un autre couple d’étoiles espacées de 0,09 ua et enfin d’une étoile rouge.

On note également σ Hydrae qui est aussi une étoile de la constellation hydre, la 18éme d’ailleurs et dont le nom propre est Al Minliar al Shuja. R Hydrae fait également partie des étoiles de la constellation et est une étoile dont la magnitude varie entre 4,97 et 10,9. On observe des étoiles de la constellation hydre qui se caractérisent par leur possession de planètes. Il s’agit de l’étoile HD 74156 contenant les planètes 1,86 et 6,17 et l’étoile HD 82943 disposant des planètes 0,88 et 1,73.

La constellation de l’hydre comprend également des objets célestes parmi lesquels on peut citer les galaxies M83 et NGC 3621, l’amas M48 qui est un amas ouvert, l’amas stellaire M68, etc. On trouve aussi au niveau de la constellation hydre la galaxie toile d’araignées nommée MRC 1138-262 ainsi que la galaxie lenticulaire qui est la galaxie NGC 4993.

Mythologie de la constellation hydre

La constellation de l’hydre a été citée par le poète Aratus ensuite par Ptolémée qui est un astronome qui l’a répertorié dans son œuvre. En ce qui concerne l’origine mythologique, la constellation hydre renvoie à l’hydre de Lerne qui était un monstre de la mythologie grecque à plusieurs têtes.

Ces têtes renaissaient à chaque fois qu’elles étaient coupées et dont les gueules exhalaient un poison. La description du monstre est différente selon les versions reçues. Certaines affirment que son corps est similaire à celui d’un chien et qu’il avait des centaines de tête et d’autres disent que son corps ressemblait à celui d’un serpent et qu’il avait entre 5 et 9 têtes. Dans la mythologie, cette hydre habitant dans les marais de Lerne.

Le fait de tuer l’hydre faisait partie de la liste des douze travaux d’Hercule. Ce dernier se couvrit à l’aide d’une peau de lion en guise de protection et l’hydre était avec un crabe envoyé par Héra qui devait distraire Hercules pendant le combat.

Le crabe fut finalement talonné par Hercule qui utilisa une technique efficace pour que les têtes de l’hydre ne repoussent pas après avoir été coupée. Zeus plaça ainsi le crabe (constellation cancer) ainsi que l’hydre (constellation de l’hydre) dans le ciel.

La constellation de l’hydre a d’autres noms qui lui ont été donnés par les astronomes romains et arabes. Chez les romains on l’appelle Hydri, Asina, Serpens Aquaticus, Monstrum, Anguis, Furiosus, etc. les astronomes arabes lui ont donné des noms tels que Idrus, Idra, Serpent, Alshugia, Elhanic, Alsuia, etc. le passionné de l’astronomie Ulugh Beg appelle le cœur de l’hydre Alphard ou Pherd, l’étoile située au niveau de la tête fut appelée Minkir al Shugia et le cou de l’hydre Pherd Alshugia.

    Partager cet article :