La constellation du Taurus: caractéristiques, étoiles principales, mythologie

18 Fév 2020

Célèbre constellation, le Taureau se trouve dans l'hémisphère nord céleste. Il est l'un des 12 signes du zodiaque et a été répertorié en premier par l'astronome grec Ptolémée au IIe siècle. Très facile à observer depuis la Terre, cette vieille constellation a été importante depuis le Néolithique. Explorons donc en filigrane ce joyau du ciel boréal.

La constellation du Taureau doit son nom à ses contours semblables à la tête et à l’avant-train d’un taureau. La constellation fait partie du 1er quadrant de l’hémisphère nord (NQ1). Elle occupe une surface considérable de 797 degrés carrés, ce qui en fait la 17e constellation en termes de taille.

CARACTÉRISTIQUES DU TAUREAU

S’étendant de part et d’autre de l’orbite elliptique du Soleil, le Taureau est sur la trajectoire annuelle dessinée par la course de l’astre. D’ailleurs, autrefois la constellation a énormément servi de repères temporels et de calendrier agricole pour de nombreuses peuplades de l’histoire antique comme : les Akkadiens, les Assyriens, les Babyloniens, les Égyptiens, les Grecs, les Romains, les Sumériens, les Zunis… L’explication principale étant que le Taureau marquait autrefois l’emplacement de l’équinoxe vernal. Son apparition annonçait ainsi le début d’une nouvelle année et l’arrivée du printemps qui a toujours symbolisé le renouveau, la renaissance et l’ardeur.

La constellation du Taureau est également appelée constellation d’hiver parce qu’elle apparaît durant cette saison particulièrement entre décembre et janvier. Elle est largement visible entre les latitudes 90° Nord et 65° Sud.

Le Taureau est entouré des constellations suivantes : le Bélier , l’Auriga , le Cetus , l’Eridanus , le Gemini , l’Orion et le Perseus.

ÉTOILES PHARES DU TAUREAU

Cette zone de l’Univers abrite des merveilles intéressantes à admirer et très connues par ailleurs. Au total, on y dénombre des centaines d’étoiles dont 15 ont la désignation Bayer Flamsteed. Le taureau compte aussi 2 grands amas d’étoiles et 1 nébuleuse. Les plus remarquables à l’oeil nu sont:

Aldébaran

Aussi appelée Cor Tauri, elle est l’étoile la plus brillante de la constellation du Taureau. Ce mot d’origine arabe, signifie “le suiveur” nom qui lui a été attribué parce qu’elle poursuit les Pléiades à travers le ciel. Aldébaran est une étoile géante rouge de magnitude 1 et située à 65 années-lumière. En apparence, elle forme le centre des Hyades même si elle n’en fait pas partie.

les Hyades

Cet amas ouvert en forme de V ou K ressemble à la tête cornue d’un taureau. L’origine du mot “Hyades” signifierait en grec “celles qui font pleurer”, car le lever de cette formation d’étoiles marque l’arrivée de l’automne. Les Hyades sont en réalité la partie centrale d’un groupe d’éléments dispersés autour d’Aldébaran et s’étendent de 5 degrés sur le ciel. Elles sont constituées d’étoiles qui semblent toutes pointées vers la constellation d’Orion. Formées il y a plus de 600 millions d’années à 130 millions d’années-lumière de la Terre, elles représentent l’amas ouvert le plus proche de nous.

Les Pléiades (M45)

C’est l’autre astérisme du Taureau le plus célèbre. Souvent appelées les “Sept Sœurs” seules six de ses étoiles sont visibles à l’œil nu. Avec plus de 300 étoiles, cet amas ouvert est très étendu et fait 4 fois le diamètre de la Lune. Son étoile la plus brillante est Alcyone. Les pléiades sont un amas très jeune (78 milliards d’années) et plus éloigné de la Terre que les Hyades (440 années-lumière).

La nébuleuse du Crabe

Résultat d’une supernova de type 2 aperçue depuis la Terre – puisqu’elle a été décrite par des astronomes chinois au 11e siècle – , la nébuleuse du Crabe est un autre objet du Taureau qui ne manque pas d’attrait. C’est également l’un des premiers éléments figurant sur la liste des objets nébuleux de Charles Messier. À plus de 4000 années-lumière est l’une des sources d’ondes radio les plus puissantes au monde.

MYTHOLOGIE

La constellation du Taureau et ses composantes (Pléiades et Hyades) ont alimenté bien des légendes et histoires de l’Ancien Monde.

Chez les Grecs , la constellation du Taureau est une représentation de la métamorphose du dieu Zeus , qui s’était incarné en un magnifique taureau blanc pour séduire la princesse Europa fille du roi Agenor de Phénicie.

Toujours chez les Grecs, les pléiades correspondaient aux sept filles issues de l’union d’Atlas et de Pleione. Selon la croyance populaire, mère et filles marchaient un jour à travers la Béotie quand Orion tenta d’enlever Pleione. Cette dernière s’échappa avec ses filles, et la poursuite d’Orion dura sept ans. Zeus immortalisa cette scène en plaçant les Pléiades dans les cieux où Orion les poursuit sans cesse.

Les Égyptiens quant à eux associent la constellation au bœuf Apis, dieu du Nil.