Amour inconditionnel: qu’est ce que c’est, la psychologie et les sentiments

05 Sep 2023 - Étiquettes :

OSR blog post

1) qu'est-ce que le vrai amour inconditionnel 2) amour inconditionnel en psychologie 3) les sentiments ressentis avec l'amour inconditionnel 4) parce que l'amour pur peut changer votre vie 5) comment aimer inconditionnellement: quelques conseils

L’amour est souvent défini comme un sentiment incontrôlable qui nous surprend et nous submerge. En effet sur la base d’une rencontre parfois même banale, une personne jusque-là inconnue et qui ne diffère pas à proprement parler des autres humains se détache du lot, nous accroche et subitement nous avons le sentiment de ne plus pouvoir vivre sans elle, de ne pas supporter de ne plus la voire, on ressent le besoin de sa présence etc.

Amour Inconditionnel: qu’est-ce que la psychologie et les sentiments ?

Il s’agit là d’un état de manque incompréhensible dans la mesure où une personne qu’on ne connaissait pas jusque-là se révèle indispensable.

Des critères de choix ont-t-il sous tendu la sélection de cette personne et nous confèrent par là un certain contrôle sur les émotions ressenties?

Ou bien se retrouve-t-on subitement sous l’emprise d’une personne sans aucune rationalité, avançant uniquement sur la base de notre affectif.

Il s’agit là d’interrogations fréquentes auxquelles nous allons devoir répondre. Nous commencerons d’abord par définir ce qu’est l’amour inconditionnel? Ensuite nous expliciterons sa perception en Psychologie, ensuite il va falloir enumerer les différents sentiments qui animent un amour inconditionnel, Et pour finir nous donnerons un mode d’emploi à suivre par ceux qui veulent aimer inconditionnellement.

Qu’est-ce que le vrai amour inconditionnel

Qu’est-ce que le vrai amour inconditionnelL’amour inconditionne, contrairement à l’amour malade, s’oppose à l’amour conditionnel qui est un amour rationnel ou nous sommes en mesure de dire que telle ou telle chose nous plait chez la personne ou encore nous apprécions ceci et cela.

Pour l’amour inconditionnel, le vrai et qui intéresse notre sujet: il s’agit d’un sentiment incontrôlable, qui submerge la personne. Celle-ci se surprend à accepter une façon d’être, des comportements qu’elle jugeait jusque-là inadmissibles.

Ce sentiment se retrouve chez certains amoureux et beaucoup au niveau de la relation parent-enfant.

Dans le premier cas, on est conscient des défauts de la personne aimée, mais on les tolère en se disant que les causes d’attraction en elle compensent les sources de répulsion. Dans le second cas les sentiments nous submergent à un point tel qu’on perd le sens de la réalité et par là le principe du libre arbitre qui nous permet de dire : « j’accepte ceci, je refuse cela ».

Nous tolérons la personne dans sa globalité avec ses bons côtés mais aussi en subissant les aspects sombres de sa personnalité, juste pour continuer à l’avoir à nos côtés ou tout simplement pour participer à son bonheur dans le cas par exemple des parents et leur progéniture, pour ne citer que ceux là.

Pour résumer on a l’impression d’avoir le devoir d’aimer l’autre quoiqu’il advienne. Cela dit, fait-on l’option de subir un amour inconditionnel ou nous tombe-t-il dessus fortuitement ? La réponse à ces questions passe immanquablement par l’explicitation des mécanismes qui sou tendent la psychologie du sentiment d’amour inconditionnel.

Amour inconditionnel en psychologie

Amour inconditionnel en psychologieLa posture de la personne qui aime inconditionnellement est d’accepter une attitude sans la juger qu’elle lui soit agréable ou pas. Cet amour est agissant parce qu’elle que soit notre opinion face au comportement de l’être aimée on l’accepte, on l’accueille et on l’accompagne sans colère.

Aimer inconditionnellement c’est faire preuve d’abnégation, de sacrifices parque l’être humain s’épanouit dans son environnement pas la satisfaction égoïste de ses besoins.

Dans le cas de l’amour inconditionnel, notre bienêtre est conditionné par la satisfaction des besoins d’une autre personne dans la mesure où, notre bonheur dépend de son attitude vis à vis de nous et on pense naïvement qu’en concourant à son épanouissement personnel, il va nous vouer un amour exclusif.

C’est la raison pour laquelle bon nombre de psychologues considère l’amour inconditionnel comme un sentiment malsain qui traduit un manque d’estime de soi même parce que dépendant.

L’idée prédominante qui se dégage de l’approche psychologique de l’amour inconditionnel est plutôt de ce fait péjorative.

L’amour inconditionnel est décrit par beaucoup de psychologues comme un sentiment malsain parce que subi. Par contre il peut etre le sentiment rêvé par celui ou celle qui le reçoit. Il est souvent perçu comme une «compréhension empathique» et une «acception inconditionnelle» comme disent les auteurs. C’est en quelque sorte la relation idéale rêvée. Mais elle est souvent à sens unique et nuit en quelque sorte la qualité de la relation qui se retrouve déséquilibre et crée ainsi de la souffrance d’un côté.

Selon le psychothérapeute spécialisé en Auto-développement Jean Garneau il est définit dans son article La lettre du psy » Volume 4, No 7: Août 2000  comme: «un amour aliénant tant pour l’aimant que pour l’aimé «. Selon le psychologue l’amour inconditionnel, sans favoriser l’épanouissement personnel peut s’avérer nuisible. Dans le cas d’un amour inconditionnel, ce sont nos propres attentes que nous réduisons au maximum, au point de les faire disparaître. Vu sous cet angle l’amour inconditionnel rend malheureux. Cette posture cadre totalement avec notre perception de l’amour inconditionnel dans la mesure où forcément les sacrifices se feront plus d’un côté que d’un autre. Il ne s’agit pas de ce fait d’une relation équilibrée.

Un ensemble de sentiments contradictoires mais cohérents constituent l’amour inconditionnel.

Donnez une étoile et surprenez votre moitié

Les sentiments ressentis avec l’amour inconditionnel

Ils sont de 2 ordres

Les sentiments positifs

Que sont les sentiments positifs? Voyons cela ensemble

Le sentiment d’altruisme

Il s’agit d’un amour désintéressé pour quelqu’un d’autre, c’est le contraire de l’égoïsme il peut être instinctif comme par exemple le sentiment d’une mère pour son enfant ou encore intéressé comme pour l’amour inconditionnel entre 2 partenaires où l’on pense qu’un certain altruisme permettra de retenir l’autre.

Le sentiment de générosité

En amour le partage, le respect, le désir de donner à l’autre ce dont il a besoin est l’ un de grands principes d’une relation durable parce que permettant les compromis nécessaire à la réussite d’une relation. Elle conditionne également la capacité de pardonner, elle inclut également l’empathie.

Le sentiment de plénitude

C’est tout simplement le sentiment d’épanouissement, de satisfaction.

Les sentiments négatifs

Que sont les sentiments négatifs? Voyons cela ensemble

Le sentiment de manque

C’est le sentiment que nos besoins de sont pas satisfaits, c’est la raison pour laquelle on définit souvent l’amour inconditionnel comme un sentiment déséquilibre ou malsain pour celui ou celle qui la ressent parce que les sacrifices constants pour retenir ou accepter l’autre telle qu’il est créent un sentiment de manque face à ses désirs de satisfaction et devant l’égoïsme de la personne qu’on cherche à retenir

Le sentiment d’impuissance

La personne qui aime d’un amour inconditionnel peut ressentir un sentiment d’impuissance face à son manque de contrôle sur la personne aimée.

Elle doute de son potentiel, de son pouvoir de retenir l’autre. Se crée alors un sentiment de dépendance Le sentiment de souffrance.

Le sentiment de souffrance peut être du au don de soi à l’autre. Ce qui nous empêche parfois d’être heureux. Nous ne préoccupons que de la satisfaction des désirs de l’autre au détriment des nôtres. Cela crée un sentiment de frustration face à ses besoins de bonheur non assouvis.

La dualité de l’humain écartelé entre sa conscience et son affectif qui le dépasse, ses penchants contrôlables et ceux qui ne le pas, font qu’il est voué à ressentir un amour inconditionnel à un moment de sa vie parce qu’il ne le choisit pas. C’est comme un décret qui lui tombe dessus et conditionne son bienêtre. C’est pourquoi il serait convenable de donner à toutes fins utiles des règles pour pouvoir aimer inconditionnellement.

Achetez une étoile pour votre chérie

Quelques conseils pour aimer inconditionnellement

Pour aimer inconditionnellement il faut passer par différentes étapes:

  1. Quelques conseils pour aimer inconditionnellementEtape 1: aller vers les autres, créer des occasions de rencontres extraordinaires
  2. Etape 2: Ouvrir son cœur ou savoir se mettre en retrait, accepté qu’une autre personne soit au premier plan de notre vie.
  3. Etape 3: Etre capable d’empathie ou ressentir l’état d’âme de l’autre, savoir se mettre à sa place, anticiper sur ses désirs même s’ils ne sont pas formulés.
  4. Etape 4: Etre capable de transcender, de ressentir un esprit de dépassement face aux défauts et aux faiblesses humaines
  5. Etape 5: Etre capable d’un réel don de soi. Le don de soi c’est d’accepter d’accompagner une personne quel que soit son état, ses besoins et de fournir les efforts pour ce faire aussi dur qu’ils soient

Tout ceci dans le bonheur et la joie pour que l’autre puisse se sentir heureux d’être avec nous.

Nous dirons pour conclure que l’amour inconditionnel est une arme à double tranchant. Chacun sélectionne son mode de vie en fonction de ses besoins émotionnels. ils peuvent-être exacerbés et créer un désir de ressentir un amour inconditionnel ou de la recevoir.

La vie est faite de compromis et l’être humain complexe. Pour que la rencontre de deux êtres donne naissance à une relation durable, il faut forcement que l’un des deux soit capable de s’oublier et ce ne peut être que celui qui ressent un amour inconditionnel. Si on part de ce postulat être capable d’amour inconditionnel n’est-il pas plutôt un gage de réussite dans ses relations et par là de bonheur.