Sirius: l’étoile la plus brillante

OSR blog post

L'étoile Sirius est l'étoile la plus brillante dans le ciel de notre hémisphère. Située dans la constellation du Grand Chien, elle est également connue sous le nom de Canicola, un nom généralement associé à une grande chaleur, car elle se lève et se couche avec le Soleil entre le 24 juillet et le 26 août, pendant la période la plus chaude de l'année. Faisons connaissance avec cette étoile qui occupe une place bien à part à la fois dans notre univers et dans notre cosmogonie.

Qu’est-ce que Sirius ?

Le terme Sirius vient du grec ancien qui signifie brillant ou flamboyant. L’étoile de Sirius est également connue sous d’autres noms, par exemple: Alpha Canis Majoris.

Cette étoile n’est pas particulièrement brillante en soi, mais avec une masse et un rayon environ deux fois supérieurs à ceux du Soleil et une luminosité 22 fois supérieure à celle de notre étoile, elle apparaît si brillante parce qu’elle se trouve « seulement » à 8,6 années-lumière de nous, et qu’elle est la cinquième étoile la plus proche de nous.

Comment observer et localiser Sirius ?

star sirio au premier planEn observant le ciel d’hiver, il est possible d’apercevoir Sirius, l’étoile la plus brillante du ciel nocturne. Sirius est très brillante, sa magnitude apparente est de -1,46, elle est donc visible même dans les centres urbains ou dans des conditions non optimales. En regardant vers le sud-est, il suffit de reconnaître la constellation d’Orion, d’identifier la séquence de trois étoiles qui forment la ceinture d’Orion et de tracer une ligne imaginaire vers le bas à gauche, où nous rencontrerons Sirius.

Une autre façon de la chercher est de connaître le triangle d’hiver, auquel l’étoile appartient, avec ses autres compagnons lumineux Procyon et Bételgeuse.

Le meilleur moment pour observer une étoile est celui de son passage au méridien, c’est-à-dire lorsque l’étoile atteint sa hauteur maximale au-dessus de l’horizon local. Le méridien est une ligne imaginaire allant du pôle nord céleste (près de l’étoile polaire) au point cardinal sud local.

Ainsi, une étoile se lève à l’est, atteint sa hauteur maximale en passant par le méridien et se couche finalement à l’horizon ouest. Sirius est une étoile visible dans l’hémisphère sud, mais, en raison de l’inclinaison de la terre, nous pouvons également la voir sous nos latitudes, bien qu’elle soit basse sur l’horizon. Ces jours-là, l’étoile canine se lève vers 18 h 20 et atteint sa hauteur maximale vers 23 heures, puis se couche vers 4 h 30 du matin

la position de Sirius dans le ciel

La position d’une étoile dépend de l’endroit où elle est observée sur la surface de la terre. Par exemple, si nous observons l’étoile de Sirius depuis Nice, nous verrons notre corps céleste atteindre sa hauteur maximale à environ 27° au-dessus de l’horizon, alors que si nous étions en Tunisie, nous verrions Sirius atteindre environ 37° au-dessus de l’horizon. En nous déplaçant vers le sud, nous la voyons de plus en plus haute, car Sirius est une étoile qui appartient à l’hémisphère sud.

Quand localiser Sirius?

Les étoiles se lèvent et se couchent quatre minutes plus tôt chaque jour, de sorte qu’au fil des jours, l’étoile de Sirius traversera le méridien toujours avant 23 heures. Le 1er janvier, elle était à son point le plus haut vers minuit, après un mois, le 1er février, elle sera dans la même position à 22 heures, le 1er mars à 20 heures et ainsi de suite jusqu’à ce qu’elle disparaisse du ciel de mai à août et réapparaisse à nouveau en septembre, lorsque le Soleil se lève.

La période printanière sera fascinante, car déjà après le coucher du soleil, nous pourrons voir Sirius très haut dans le ciel. Dans certains endroits de l’hémisphère sud, en raison de la faible turbulence atmosphérique et de la très faible pollution lumineuse, il est possible d’observer Sirius même pendant la journée.

L’histoire et la mythologie de Sirius

SiriusLe Dr Robert Temple, a étudié des documents égyptiens anciens. Ses recherches l’ont conduit à une tribu africaine, les Dogons, qui fondent toute leur mythologie et une grande partie de leurs coutumes sur cette étoile. Le Dr Temple a découvert, par exemple, que les Dogons savent que l’étoile de Sirius a un compagnon invisible qui tourne autour d’elle, la naine blanche Sirius B, dont l’existence a été prouvée après avoir été photographiée avec succès en 1970. Ils connaissent également la période exacte (le temps qu’il faut pour tourner autour du corps principal) de Sirius B, qui est d’environ 60 ans et qui est l’une des étoiles les plus lourdes de l’univers.

Il est bon de garder à l’esprit que Sirius B n’est pas seulement invisible à l’œil nu, mais aussi aux télescopes les plus puissants jusqu’à il y a quelques décennies. En outre, des instruments de précision et des connaissances mathématiques très avancées sont nécessaires pour déterminer leur poids et leur période de rotation. Nous savons également que les Dogons sont une tribu qui a à peine dépassé l’âge de pierre.

Comment peuvent-ils savoir ces choses ? Ils disent les connaître parce qu’un visiteur de Sirius leur a expliqué ces choses il y a plusieurs milliers d’années!

Le Dr Temple a découvert des signes et des symboles de Sirius dans une grande partie du monde antique, notamment en Égypte et à Babylone. Il a découvert, par exemple, que tous les calendriers égyptiens tournaient autour des mouvements de cette étoile, et que pour les anciens Égyptiens, la déesse Isis était un symbole de Sirius.

Le symbolisme occulte de Sirius

L’étoile de Sirius est riche de symboles pour les sciences divinatoires et ésotériques. Même les francs-maçons lui accordent la plus haute importance. Elle est synonyme d’intelligence, de caractère, de divinité et de création. Sirius véhicule des énergies positives partout où elle pose sa lumière…