La constellation Pavo: caractéristiques, étoiles principales, mythologie

- 21 Sep 2019

La constellation Pavo ou constellation paon est une constellation située à l’hémisphère Sud. Elle est caractérisée par sa luminosité faible ainsi que son emplacement méridional au niveau de la voûte céleste. Pavo est le nom latin de la constellation, le génitif est Pavonis et l’abréviation est Pav.

Sa première apparition s’est faite sur un globe céleste et celle-ci a été publiée par Jodocus Hondius et Plancius. La constellation Pavo faisait partie de l’uranométrie de l’astronome Johann Bayer. La constellation Pavo est visible entre 15° Nord et 90° Sud.

Caractéristiques de la constellation

La constellation Pavo est limitée au Nord par la constellation Telescopium, au Nord-Ouest par la constellation Indus, au Sud par la constellation Octan et à l’Ouest par les constellations Ara et Apus.

La constellation Pavo occupe 0,916% du ciel nocturne soit 378 degrés carrés. Elle est classée 44éme parmi les 88 constellations modernes. Son nom d’abréviation « Pav » lui a été attribué en 1922 par l’Union astronomique Internationale. Les limites officielles de la constellation ont été définies par l’astronome Eugène Delporte en 1930 et sont représentées par un polygone qui est doté de 10 segments.

Les coordonnées de déclinaison des frontières sont comprises entre -56,59° et -74,98° et celles d’ascension droite sont comprises entre 18h 10,4m et 21h32, 4m. La constellation Pavo fait partie des constellations les plus profondes de la zone méridionale et avec les constellations Tucana, Grus et Phoenix, elles sont appelées les oiseaux du Sud.

Etoiles principales de la constellation

En ce qui concerne les étoiles de la constellation Pavo, l’astronome Nicolas Louis de Lacaille leur a attribué des noms allant d’Alpha à Oméga.

Alpha Pavonis (α Pav)

C’est l’étoile la plus brillante de la constellation Pavo et elle est située à proximité de l’extrémité Nord de la constellation Pavo. Le nom propre de l’étoile Alpha Pavonis est Peacock qui signifie paon en anglais. L’étoile α Pav est une étoile binaire de magnitude apparente de 1,91, de magnitude absolue -1,81 et de type spectral B2IV. Elle se trouve à une distance de 179 années-lumière de la terre.

Béta Pavonis (β Pav)

C’est la deuxième étoile la plus lumineuse de la constellation Pavo et elle vient juste après α Pav. Il s’agit d’une étoile géante blanche de type spectral A7III et de magnitude apparente 3,426. Elle est distante de la terre de 137 années-lumière et sa magnitude absolue est de 0,33.

Delta Pavonis (δ Pav)

L’étoile δ Pav est aussi une étoile de la constellation Pavo et elle se trouve au côté Ouest de l’étoile Béta. δ Pav est une étoile sous géante de couleur jaune et de type spectral G8IV. Sa magnitude apparente est de 3,56 et sa magnitude absolue est de 4,62. Elle se trouve à 19,9 années-lumière de la terre.

Gamma Pavonis (γ Pav)

L’étoile γ Pav est une naine jaune blanche de type spectral F6V et de magnitude absolue 4,40. Elle fait partie des étoiles les plus proches du système solaire et elle se trouve à une distance de 30,1 années-lumière de la terre. C’est une étoile sombre.

Lambda Pavonis (λ Pav)

C’est une étoile variable de la constellation Pavo et elle porte aussi le nom de HD 173948 et elle est de type B2II-IIIe. Sa magnitude apparente est de 4,21 et elle se trouve à 1430 années-lumière de la terre.

Mythologie de la constellation

Histoire de la constellation

La constellation Pavo était trop située du côté Sud pour que les astronomes antiques du bord méditerranéen puissent en prendre connaissance. Pavo a été mentionnée pour la première fois à la fin du 16éme siècle par Frederick de Houtman et Pieter Diskszoon Keyser qui sont des navigateurs de nationalité néerlandaise.

En effet, la constellation Pavo faisait partie de la liste des 12 constellations que Petrus Plancius a établies en se basant sur l’observation céleste de Frederick de Houtman et Pieter Diskszoon Keyser. La première apparition de la constellation fut publiée en 1598 par Jocodus Hondius.

C’est l’astronome Johann Bayer la rendit populaire et qui en fit la première représentation en la mentionnant en 1603 dans son atlas des constellations (uranométria). Frederick Houtman a intégré la constellation dans son catalogue en lui donnant le nom de Pauw signifiant paon en hollandais.

Pavo dans la mythologie grecque

Certains affirment qu’il est fort probable que Plancius ne soit pas le premier à établir cette constellation en la désignant comme un paon. En effet, dans la mythologie grecque, le paon représentait le firmament étoilé et il semble que la déesse Héra se promenait dans les cieux dans un char qui était tiré par des paons. Toujours selon la mythologie, les étoiles qui forment le paon étaient autrefois Argos, un constructeur du navire Argo. Celui-ci fut transformé en Paon par la déesse Juno et fut placé dans le ciel.

Il existe aussi un autre mythe selon lequel une princesse d’Argos du nom de Lo était courtisée par le Dieu Zeus. Ce dernier, pour tromper la vigilance de sa femme et sœur Héra transforma la princesse Lo en génisse. La déesse Héra compris la manigance de Zeus et demanda à ce que celui-ci lui offre cette génisse comme cadeau.

Le Dieu Zeus ne pouvait pas refuser cette demande et donc il donna la génisse à Héra. Cette dernière bannit la princesse Lo et utilisa une créature à 100 yeux appelée Argus pour qu’elle se charge de la protection de la nouvelle enceinte du Dieu Zeus. Ce dernier de son côté, était désespéré et il fit appel au Dieu grec Hermès pour qu’il l’aide à sauver la princesse Lo.

Le dieu Hermès réussit à endormir Argus et en profita pour le tuer. La Déesse Héra mit les yeux d’Argus sur la queue de son animal préféré le paon en guise d’ornements. Le Paon était l’animal préféré de la déesse Héra et c’est en l’honneur d’Argus qu’elle a pris les yeux de ce dernier pour le mettre sur les plumes de la queue du paon.

Rien ne démontre que les astronomes se sont basés sur la mythologie grecque pour établir la constellation Pavo. Il peut s’agir du paon vert que les explorateurs ont rencontré quelque part et qui est différent du paon bleu de la mythologie.

    Partager cet article :