Loin des yeux près des étoiles

- 18 Juil 2015

J’avais 14 ans quand je l’ai rencontré sur les bancs de l’école, il a été mon premier amour, et je ne vous apprend rien sur ce que l’on ressent sur nos premiers amours. Nous avons vécut une passion sans nom, il a été mon premier baiser, mes premiers câlins et mes premières confidences. Des années inoubliables et probablement les plus importantes de ma vie. A 17 ans j’ai perdu ma mère suite à un cancer, et mon père, plongé dans un profond chagrin décida de tout quitter et nous sommes partis sur un autre continent…

Mon premier amour et moi même avons été arraché l’un à l’autre, avec à peine deux jours pour s’expliquer et se quitter. Il m’a offert avant mon départ une étoile, en me disant que quelques soit l’endroit où je me trouve nous regarderions tous les deux vers la même étoile. Nous nous aimions tant, et pourtant nous avons été emporté par la souffrance et avons fini par ne plus nous parler.

Je ne sais plus si s’était par colère, par tristesse ou même par souffrance. Tout ce dont je me rappelle c’est de ces 22 mois où j’ai pleuré, où je me suis terré dans une tristesse inimaginable. J’ai parfois tenté de reprendre contacte avec lui mais cette distance ne nous faisait que plus de mal. Ce fût la fin de notre histoire.

Plusieurs années plus tard j’étais mariée et j’avais eu 2 enfants que j’adore, nous étions retourné vivre dans mon pays d’origine, j’étais en quelques sortes comblée, je dis en quelques sortes car mon époux ne resta pas fidèle très longtemps. Ce fût une période assez difficile tant pour moi que pour nos enfants. Cela fait 3 ans que je suis divorcée et je ne prévoyais pas de me relancer dans un nouvel amour.

Un soir j’étais allez me promener avec mes enfants, et je me retrouva contre toute attente face à face avec “lui”, oui lui mon premier amour. Ce fût comme un soulagement de le revoir et à la fois comme un grand coup dans le coeur. Nous avions tout les deux un grand sourire, si grand que j’en avais mal à la mâchoire. Nous nous sommes donné rendez-vous quelques jours plus tard.

Il était devenu un belle homme, il avait fait de très longues études qu’il venait de finir depuis tout juste 1 an. Il s’était beaucoup investit dans sa carrière et très peu dans les relations amoureuses. Il était célibataire et toujours aussi amoureux de moi, et jetait toujours aussi amoureuse de lui. Six mois plus tard nous vivions ensemble et mes enfants l’adoraient. Nous avons fini par nous marier, cela ce fît en soirée pour que nous puissions au même moment contempler l’étoile qui veilla sur nous tout se temps et qui continue de le faire.

Isis.J

    Partager cet article :